Coups de cœur

16 janvier 2018

Livre La Fin de l’homme rouge

Posté par Talmondais85 | dans Coups de coeur | Pas de commentaire

‘La fin de l’homme rouge Ou le temps du désenchantement’ de Svetlana Alexievitch : bouleversant, effrayant aussi, qui nous fait entrer dans l’intimité du peuple russe, de l’arrivée du marxisme-léninisme jusqu’à l’effondrement du communisme.

Ce livre est un recueil de témoignages d’anonymes : staliniens, déportés, nouveaux capitalistes, qui racontent leur vie sous le communisme et l’après-communisme, avec tout ce que cela peut comporter d’horreurs, …. Jusqu’où peut aller l’humain par peur, par jalousie, par ressentiment.

Ces différentes tranches de vie dérangent. On ressort de ce livre troublé au plus profond de soi, terrifié devant ce que peut être la nature humaine, à se poser la question : est-ce que je pourrais agir de la même façon ? brrr

Extrait : ‘des victimes, des bourreaux et à la fin, les bourreaux deviennent des victimes. On ne dirait pas que cela a été inventé par des hommes … Une perfection pareille, ça n’existe que dans la nature’.

Un livre qui fait froid dans le dos mais qui permet de mieux comprendre l’histoire passée et actuelle.

 

Ce livre a été lu dans le cadre du groupe de lecture ‘Délire de Lire’ animé par Nicole Sontag.

Cet atelier se réunit environ tous les deux mois à la médiathèque Aliénor de Talmont, pour échanger autour d’un livre.


10 janvier 2018

Film ‘Les gardiennes’

Posté par Talmondais85 | dans Coups de coeur | Pas de commentaire


Dimanche 7 janvier, je suis allée voir le film « Les Gardiennes » de Xavier Beauvois au cinéma  Le Manoir à Talmont.

Ce film « Les Gardiennes »  se passe à la ferme du Paridier en Haute Vienne. Il s’intéresse principalement à la vie des femmes qui, pendant la guerre 1914-1918, ont dû prendre la relève des hommes partis au front. La guerre en elle-même est très peu évoquée, on ressent sa présence au travers  des émotions transmises par ces femmes qui attendent avec espoir ou désespoir le retour en permission de leur mari et/ou de leurs fils.

Les années passent, elles font face aux dures et ingrates tâches de la ferme, elles utilisent tous les moyens possibles pour maintenir la ferme en l’état en attendant le retour de leurs hommes. Le film est long, on y vit au rythme des saisons et des récoltes, on y voit l’évolution des techniques pour faciliter le travail…mais les images sont tellement belles, la musique, les chants si envoûtants que je ne m’y suis jamais ennuyée.

Ce film est un très bel hommage rendu aux femmes.